La lutte contre le terrorisme est devenue l’une des thématiques centrales de la sécurité des biens et des personnes en Afrique de l’ouest. Elle implique des acteurs variés, dont les objectifs, méthodes et paramètres d’engagement sont divers, et qu’il est nécessaire de réconcilier dans une logique cohérente. Stake experts suggère ici le concept stratégique de « bulle de contention » pour guider les décideurs de la région, dans la détermination de leurs politiques de lutte contre le terrorisme.

Par Stake experts

Voici la situation

Avec la multiplication des attentats dans leur région depuis le début des années 2010, les décideurs d’Afrique de l’ouest ont été fortement sensibilisés au risque sécuritaire d’origine terroriste. Son potentiel destructeur est régulièrement éprouvé au cours des attaques qui ensanglantent régulièrement certains pays de la région. Ainsi, entre 2011 et 2016 quelques 33 300 africains ont perdu la vie à cause d’un acte terroriste, selon le rapport du PNUD « A journey to extremism in Africa. » (2017), avec 257 attaques commises dans la région ouest-africaine pour la seule année 2016 selon les données compilées par le Long War Journal de la Fondation pour la Défense des Démocraties.

La réponse du tout-sécuritaire décriée par la recherche et par plusieurs acteurs, est de plus en plus nuancée avec des approches incluant divers intervenants. Elles mettent un accent particulier sur la déradicalisation de combattants repentis, comme c’est le cas au Niger qui a mis en place un centre dédié, en 2017 à Goudoumaria dans la région de Diffa. La place de l’instrument sécuritaire dans cette lutte reste centrale cependant, puisque le terrorisme est avant tout une menace de type sécuritaire qui appelle avant tout et légitimement, une riposte du même ordre. Le concept de « bulle de contention » développé par Stake experts, permet de déployer une réponse sécuritaire efficace dans la lutte contre le terrorisme, capable de s’intégrer dans une logique d’engagement cohérente et efficiente avec tous les autres acteurs.

Voici notre réponse stratégique

Eléments du concept de bulle de contention

Une étude approfondie des divers scénarii d’attaques terroristes de ces dernières années en Afrique de l’ouest a fait ressortir au moins trois caractéristiques importantes des groupes qui sévissent dans la région. La première est leur grande agilité tactique qui repose sur l’utilisation de moyens déplacements (les motos) faiblement traçables par les autorités étatiques de la région d’une part, et sur la difficulté de contrôle des espaces frontaliers d’autre part. La deuxième caractéristique de ces groupes est leur chaîne de financement extrêmement diversifiée, et la troisième leur méthode de camouflage qui correspond à une dissimulation dans la population, sans signes apparents permettant de distinguer les combattants de monsieur Tout-le-monde, leur permettant ainsi de collecter du renseignement essentiellement sur la base des rumeurs locales.

Il découle à l’analyse de ces caractéristiques, une série d’éléments sur la base desquels le concept de la bulle de contention a été élaboré, avec pour objectif d’identifier et de contenir les sources de menace terroriste, afin d’en réduire les moyens d’action, d’en appréhender les acteurs principaux (commandants notamment) et de pousser le maximum de combattants à la reddition. Ainsi, il est par exemple intéressant de relever que l’agilité tactique de ces groupes terroristes crée chez eux une forte dépendance à de multiples bases avancées (caches d’armes, dépôts de munitions…) qu’il est possible de localiser par le renseignement. Surveiller l’activité de ces bases avancées permet d’en reconstituer le réseau, et de les couper efficacement de leurs chaînes d’approvisionnements. Il est ainsi possible de les contenir ainsi que tous les opérateurs qui en dépendent. La logique de contention se déploie ensuite sur cette base, grâce à une large palette d’instruments – notamment sur le financement et le renseignement – qui permettent de sectionner les chaînes complexes d’opération des groupes en petites structures logiques coupés de leurs arrières et de leurs opérateurs, et sur lesquels il est possible d’effectuer une traitement efficace.

 

Le concept de bulle de contention peut renforcer votre logique opérationnelle de lutte contre le terrorisme. Contactez-vous pour examiner les détails de cette approche, et la valeur qu’elle apporte aux efforts de lutte anti-terroriste en Afrique de l’ouest.

Partager
Tags: , , , ,